Isstrøm Fier-Cœur

Isstrøm Fier-Cœur
Nom :
Isstrøm Fier-Cœur
Surnom(s) :
Iss (les humains ont du mal à prononcer son prénom nain)
Grade :
Page
Profession :
Cantinière
Âge :
115 ans (environ 30/35 ans en équivalent humain)
Race :
Naine, des clans des Terres du Nord
Description Physique :

Plutôt grande pour une Marteau-Hardi, Isstrøm est, tout bien considéré, une naine qui possède un certain charme - même au-delà des canons nains - charme qui réside à la fois dans des formes généreuses, un sourire désarmant et des yeux verts qui semblent rire en permanence.

Très soignée, elle accorde une importance toute particulière à son opulente chevelure d’un roux profond qui fait sa fierté et qu’elle coiffe le souvent en une longue tresse maintenue par un anneau métallique aux motifs nains.

Parcours :

Née dans les Contreforts de Hautebrande, Isstrøm connait une enfance paisible au fort nain de Dun Garok. Sa mère, Sifna Fier-Cœur, en est la cuisinière en chef et son père, Hurgar Frappe-Runes, le maréchal-ferrant.

Isstrøm apprend le métier de cantinière avec sa mère et accompagne son père dans ses tournées. Ils parcourent ensemble toute la région, parfois jusqu’aux Pins Argentés et même en Alterac.

 

Lorsqu’éclate la Deuxième Guerre, Dun Garok entre à son tour dans la bataille. Sur recommandation, Isstrøm rejoint en tant que cantinière un régiment de la Main-d’Argent, la Compagnie du Lys, commandée par le Chevalier Wulfric Blaen.

La Troisième Guerre éclate et bientôt la Compagnie du Lys doit combler ses pertes. Isstrøm devient une des premières «cantinières combattantes». Isstrøm développe une certaine affinité avec la Lumière et devient l’écuyère personnelle du paladin Gustavh Loch Morr qui lui prodigue un début de formation de paladin.

 

Après Stratholme la Main d’Argent est dissoute mais la Compagnie du Lys continue à secourir la population, principalement aux alentours de Comté-de-Darrow. Lors d’une embuscade, la Compagnie est anéantie et Loch-Morr est tué. Pour Isstrøm la guerre est finie et elle part vers les terres du sud. Elle reste en Azeroth durant toute cette période.

 

Lors de la campagne du Norfendre, Isstrøm rejoint la Croisade d’Argent en tant que cantinière combattante.

Elle se trouve encore aux Grisonnes quand le Cataclysme survient. Alarmée par ce qu’elle apprend des Hautebrandes, Isstrøm décide de rejoindre Dun Garok. Trop tard : le fort nain est tombé sous les assauts des Réprouvés. Effondrée, elle rejoint le clan de sa mère dans les Hautes-Terres et participe aux combats des clans contre le Crépuscule.

Elle rejoint ensuite la compagnie Marteau-Hardi des forces de l’Alliance en Pandarie. Sévèrement blessée par une lance yaungole, elle est accueillie à Miccoline et y demeurait encore quand des échos d’îles qui se brisent parviennent jusqu’à elle.

Signes particuliers :
  • Gourmande, elle n’a pas son pareil pour faire un festin avec des restes ou peu de choses.
  • De Pandarie, Isstrøm a ramené une chèvre de monte, Cassolette, qui la suit partout et sera sa monture, même en combat. Corvus le corbeau et Hestur la mule de bât complètent le cortège.
  • Bien qu’un temps écuyère d’un paladin de la Main d’Argent, Isstrøm n’a pas pu achever sa formation. Elle est une combattante peu habile avec les sorts de la Lumière mais elle tiendra son rang avec courage et ténacité.
  • A la cuisine comme à la ville, elle choisira des vêtements simples et confortables et ira le plus souvent pieds nus.