Durandill Forgeciel

Durandill Forgeciel
Nom :
Durandill Forgeciel
Surnom(s) :
Dur'
Grade :
Lieutenant de l'Aubegarde
Profession :
Fabricant d'épées confirmé et herboriste amateur
Âge :
83 ans, ce qui correspond environs à 25 ans chez les humains
Race :
Nain
Description Physique :

Alors qu'en général les nains aiment porter des barbes imposantes, Durandill a choisi une taille courte. Malgré son jeune âge, son crâne est lisse, sans qu'on sache si cela est dû à un rasage régulier ou à une calvitie précoce.
C'est un nain en bonne forme physique, résultat de son entrainement de paladin parmi les Aigles, et plus tard de moine dans les différents monastères de Pandarie.
Il porte en général des tenues légères de cuir ou de tissu, on ne le voit plus que très rarement en armure de plaque.
On distingue sur son corps les tatouages caractéristiques des nains du clan Marteau-Hardi.

Parcours :

Durandill nait au Nid de l'Aigle. Il est le résultat des nombreux essais de ses parents pour avoir un garçon, et a donc grandi entouré d'une armée de grandes sœurs.

Peu avant sa majorité, le Fléau attaque les Hinterlands, et ses parents préfèrent se mettre à l'abri à Dun Morogh. De cet épisode, il garde la honte d'avoir fui et cela a nourri sa haine du Fléau.

Il rejoint les Aigles de Wildhammer peu de temps après le début de sa vie d'aventurier, suite à une rencontre avec Thoas, qui dirigeait cette troupe d'élite à l'époque.

Son acharnement à combattre le Fléau lui fait suivre la voie écarlate, dont il ne sortira pas sans heurt, et il se fera remarquer au passage par certains membres du Fléau.

De retour parmi les siens, il gravit les échelons de la hiérarchie, et devient le plus jeune nain à diriger les Aigles.

Suite à la défaite des Aigles face à Aile-de-Mort, durant laquelle de nombreux braves perdent la vie, il se retrouve plongé dans un profond coma, dont il ne se réveillera qu'après la victoire des Aspects.

Il découvre qu'il a été déchu de son titre de Gardien du Nid. Il décide de laisser les Aigles en de meilleures mains que les siennes et s'éloigne du clan pour s'engager incognito sur une canonnière de l'Alliance, mais le bâtiment s'abime en mer et Durandill finit par s'échouer en Pandarie.

Sa 1ère rencontre avec un moine lui fait prendre conscience que la voie de la Lumière ne lui correspond plus : il rejoint le monastère de la forêt de Jade, et parcourt ensuite la Pandarie pour parfaire sa technique de combat.

Il rejoint l'Ost durant une période sombre de l'ordre, afin de démasquer l'usurpatrice Coluha, mais également pour rapprocher son clan et l'ordre pourpre, dont l'alliance se fragilise.

Hélas, la nouvelle tombe bien vite : l'Ost est dissous pour une période d'un an. Malgré son avis tranché sur la question, il fait partie des braves revenus au rendez-vous donné par Aurys.

Il fait partie des troupes de l'Ost qui n'ont pas rejoint Draenor.

Signes particuliers :
  • Des cicatrices de brûlures sont encore visible suite à sa défaite face au Destructeur. D'autres traces de cet affrontement ont pu être visibles lors de l'incendie qui a ravagé le bastion : il est resté tétanisé face à la fournaise provoquée par Lomah.
  • Comme tous les nains de son clan, il apprécie peu les environnements souterrains et fermés.
  • Il porte plusieurs tatouages rituels des Marteau-Hardis. Eux seuls savent ce qu'ils signifient, et ce secret est bien gardé.