Joakhim

Joakhim
Nom :
Joakhim
Surnom(s) :
Joa
Grade :
Chevalier
Profession :
Forgeron
Âge :
Proche de la trentaine, si ce n'est déjà fait.
Race :
Humain
Description Physique :

Joakhim mesure 1,78 m, ce qui est moyen pour un Gilnéen. Il a de longs cheveux noirs et une implantation capillaire haut placée, signe que des cheveux ont déjà commencés à l'abandonner. Pour compenser, il se laisse pousser la barbe et en prend grand soin. Quant à ses yeux, ils sont verts, proches du gris. Il est de corpulence fine, mais le travail à la forge le maintient musclé.

Comme tous les worgens, Joakhim possède une autre nature et un physique beaucoup plus imposant, mais il est rare de le rencontrer sous sa forme lupine. À moins de le côtoyer en combat, vous ne pourrez pas apprécier son gain de 15 cm de hauteur, ses 30-40 kg de plus et son pelage sombre. Dans ces circonstances, ses yeux changent alors pour un bleu très clair et son museau est gris. Sa barbe et ses cheveux noirs prennent de l'ampleur et il les coiffe alors en de longues tresses.

Parcours :

Jusqu'à l'invasion des réprouvés, Joakhim n'avait jamais quitté Gilnéas. Il avait suivi les pas de son père, lui-même forgeron. En grandissant, il reprit à son compte l'entreprise familiale qui profitait déjà d'une certaine notoriété. Sa femme s'appelait Illiana et ses fils s'appellent Kolcor et Gibriel. Un Jour qu'il prospectait des minerais avec son père, ils furent attaqués par un worgen. Il en réchappa seul, mais ne put rejoindre Havre-du-soir. Sur le chemin du retour, sa vision se brouilla peu à peu, sa respiration s'accéléra et il eut l'impression que son coeur allait exploser, trop à l'étroit dans sa poitrine. Il ne se souvint de rien de ce qui arriva par la suite. Le premier contact avec la population fut les barreaux d'une cage. Ensuite arrivèrent les elfes et un long apprentissage à la gestion de ce qu'il découvrit être une malédiction. Une foi à même de se contrôler, il rentra chez lui alors que les réprouvés avaient déjà franchi la muraille. Havre-du-soir était mis à sac. Joakhim arriva juste à temps sous sa forme animale pour sauver ses deux fils. Il ne sut jamais ce qui les traumatisa le plus : les réprouvés, prêts à les tuer, ou cette bête velue et sanguinaire qui les sauva, mais qui avait du mal à faire la différence entre ennemis et famille.

La suite ? Fuite de Gilnéas. Arrivée à Darnassus. Difficilement, recréer des liens avec ses enfants. Un jour, il décida de laisser ses fils aux mains des elfes. Il les quitta, la vengeance pour seul objectif. Il se rendit d'abord utile dans tout Kalimdor. Un jour qu'il se reposait dans un bastion de l'alliance, il entendit parler de l'Ost Pourpre. La mission que se donnait cet ordre, combattre les réprouvés pour rendre aux Nord sa gloire d'antan, le ramena dans les royaumes de l'Est. Arrivé à Hurlevent, il se présenta à la garnison du ruisseau de l'Ouest pour proposer ses services.

Signes particuliers :
  • Initialement, peu bavard. Mais la fraternité qui règne dans l'Ost délie peu à peu sa langue.
  • A sa ceinture se trouve un petit marteau et un poinçon représentant une enclume superposée à l'emblème Gilnéen. C'est avec celui-ci qu'il marque chacune de ses productions.
  • Comme de nombreux ouvriers Gilnéens, Joakhim cherche juste à faire ce qu'on attend de lui sans se plaindre. Ce qui en fait un soldat fidèle ne remettant pas en question le jugement de ses supérieurs.