Elisabelle de Lénault

Elisabelle de Lénault
Nom :
Elisabelle de Lénault
Surnom(s) :
Eli; Elis'; Elisa
Grade :
Chevalier de l'Ost Pourpre
Profession :
Paladin
Âge :
 
Race :
Draenei
Description Physique :

Grande, les sabots et les cornes toujours bien entretenus. Elle porte les cheveux mi-long attachés en queue. Une longue cicatrice court de ses tentacules gauche jusqu'au milieu de l'avant bras gauche.
Une nouvelle cicatrice barre son bras droit, plus ou moins au milieu du muscle. Une marque est visible juste sous son genou droit, pour ceux qui auraient l'audace d'aller voir à cet endroit.

Parcours :

Née entre Argus et Draenor. Intégrée à l'Académie de la Lumière, section combat dès son jeune age. Jeune adulte, elle entre dans la Garde de Velen et y reste jusqu'à l'arriver en Draenor. Là, elle en prend le commandement par défaut, puis officiellement.

Deux ans plus tard, la Légion Ardente les retrouve et Elisabelle est blessée en fuyant, manquant perdre l'usage de son bras gauche.

Après le crash en Azeroth, elle est envoyée à Hurlevent en tant qu'escorte d'un groupe d'ambassadeurs. Elle y rencontre un Nain qui se prend d'amitié pour elle. Elle quitte la Garde de Velen, qu'elle ne commande plus, et rejoint les rangs d'un groupe d'aventuriers archéologues, dont elle protège le chef.

A la mort de celui ci, elle erre quelques temps par le monde, puis décide de rejoindre les rangs de l'Ost Pourpre pour retrouver une raison de se battre.

Après sa période de service en tant que Page, elle est promue Ecuyère de l'Ordre, au service du Chevalier Hadariel Saer.

Au cours d'une mission très particulière, elle sauve la vie de son Chevalier, mais perd toute confiance en la Lumière qu'elle ne comprend plus.

Au cours de l'année de séparation de l'Ost Pourpre, elle entreprend un voyage pour essayer de retrouver sa foi. Au fil des semaines, elle devient de plus en plus dépressive, jusqu'à tenter de se tuer. Sauvée par les Naarus, elle reprend confiance en elle et dans la Lumière. En retrouvant son nom de naissance, elle acquière une grande puissance, qu'elle n'utilise que rarement, peu certaine de sa maîtrise.

De retour après un an de voyages et de combats, elle est promue Chevalier. Toujours aussi dévouée à l'Ost, elle garde une indéfectible affection pour son ancien Chevalier qu'elle considère toujours comme son mentor.

Signes particuliers :
  • Tentacule gauche amputé de quelques centimètres par un coup d'épée.
  • Une cicatrice court de son cou au milieu de l'avant bras gauche.
  • D'une loyauté absolue dès qu'elle prête serment.
  • Sa ferveur peut confiner à l'inconscience. Certains pourraient la qualifier de suicidaire, mais c'est sans compter son ardeur à survivre tant qu'elle n'aura pas atteint son but ultime: anéantir la Légion Ardente.
  • Depuis son retour d'Outreterre, ses cicatrices sont moins visibles, et sa ferveur encore plus poussée, teintée cette fois, d'un brin d'insolence.