Ginni Pansepignon

Ginni Pansepignon
Nom :
Ginni Pansepignon
Surnom(s) :
Ginniaëlle (son prénom elfique)
Grade :
Ecuyer
Profession :
Propriétaire d'une boutique import-export glyphes et gemmes en tout genre
Âge :
7 000 années elfes (qui correspondent à 40 ans pour une gnome)
Race :
Elfe
Description Physique :

Grande (80,5cm), élancée, plutôt frêle. Teint pâle : ne bronze pas beaucoup malgré des tentatives les nuits de pleine lune.

Cheveux blancs, avec coiffures elfiques (petites tresses autour de la tête), fleurs/feuilles dans les cheveux.
Oreilles pointues (sisi)
Parfois de faux tatouages au visage
Toujours avec de jolies robes.

Parcours :

Peu guerrière et trop jeune pour la seconde guerre, la jeune Ginni Mécapinceau a grandi dans une famille d'ingénieurs-artistes à Gnomeregan. Pleine d'empathie, elle préfère devenir infirmière et développe alors un mécanisme révolutionnaire qui remplace facilement les balles d'un fusil par des pansements : il suffit alors de mitrailler un blessé pour le recouvrir de pansements déjà imprégnés de désinfectant, anesthésiant, pommade et bonbon pour les enfants. Cette merveille, quoiqu'encore expérimentale, lui vaudra son nom de Pansepignon.

 

Malheureusement, ce mécanisme n'a pas permis de sauver grand monde lors de l'invasion trogg et de l'explosion. Pansepignon pu s'en sortir miraculeusement, mais sa famille et ses amis n'eurent pas cette chance.

Perdue et traumatisée, elle n'a jamais pu trouver sa place à Brikabrok. Alors quand des elfes sont venus, elle fut émerveillée. Ils avaient les mêmes forêts depuis plus de 10 000 ans, et étaient protégés par une Dame sur la Lune qui était belle et gentille et qui pouvait soigner les gens. Sans pansements.

 

Elle partit en voyage avec eux, et tenta là bas de s'intégrer. Concrètement, elle a passé le balai pendant quelques années, aux côtés des prêtresses de la Lune, étonnées mais pas franchement menacées par la petite nouvelle. Elle en profita pour apprendre en silence les arts et les voies de la prêtrise.

Elle pu rejoindre un ordre prestigieux de défenseurs d'Elune, les Veilleurs de Teldrassil. A leurs côtés, elle pu découvrir le combat, l'esprit de groupe. Mais aussi les drames, dans la terrible campagne du Nord.

A mesure que ses compagnons tombaient, elle perdait peu à peu la foi. A la fin de celle-ci, elle se mit a dessiner des poèmes et caractères sacrés sur des parchemins. Vu que ça s'échangeait bien, elle a développé l'activité, et ouvert une échoppe à Darnassus, puis Hurlevent. L'entreprise était née.

Fatiguée et seule, elle erra longtemps avant de se retrouver devant l'Ost, de très vieux amis de l'Arbre.

Signes particuliers :
  • Trop choquée par le drame de Gnomeregan, elle ne put avancer qu'en se construisant une nouvelle histoire.
  • Elle considère ainsi être née de parents elfiques, qui la déposèrent à Gnomeregan, avant qu'Elune ne la rappelle.
  • Soucieuse de s'intégrer, elle en a adopté toutes les caractéristiques : style, langage, mode de vie.
  • Lui rappeler son état de gnome, c'est lui rappeler ses traumatismes, et son impossibilité à sauver ses proches. C'est aussi lui rappeler qu'elle sera toujours sans foyer.
  • Pour autant, il est des choses difficiles à cacher, notamment en présence d'autres gnomes. Elle les trouve jolis, a envie faire des expériences avec, et admire leur capacité à surmonter toutes les épreuves.