Adelheidy Hamar

Adelheidy Hamar
Nom :
Adelheidy Hamar
Surnom(s) :
Adel, le plus souvent
Grade :
Légat
Profession :
Botaniste (encore) amateur
Âge :
22 ans
Race :
Humaine
Description Physique :

Adelheidy est une humaine assez banale, moyennement grande, plutôt mignonne mais pas non plus d'une beauté qui se remarque.
Elle a les cheveux acajou, qui lui tombent sur les épaules et le visage juvénile. On lui donne moins que son âge, impression encore accentuée par les taches de rousseur peu denses présentes sur son nez et ses joues. Ses yeux sont d'un bleu sombre tirant sur une teinte lilas.
C'est une jeune fille frêle, mais qui ne rechigne pas au travail manuel. Depuis son retour d'Outreterre, elle semble plus mature et moins fragile.

Parcours :

Née près d'Andorhal d'une mère lordaeronnienne et d'un père des Carmines, Adelheidy a une vie itinérante dans les Royaumes du Nord, suivant ses parents commerçants ambulants.

A la chute du Royaume, ils sont dans le sud, à Hurlevent. Adel a moins de 10 ans, et elle ne garde du Nord que de vagues souvenirs. Sa mère plonge alors dans un mutisme total sur Lordaeron. Ils s'installent à Comté du Lac, et reprennent le commerce itinérant dans le sud.

Adel commence à montrer de l'affinité pour la lumière, ses parents l'envoient donc à la Cathédrale de Hurlevent, où elle commence des études de soigneur. Malheureusement, trois ans plus tard, sa mère décède d'une grippe. Son père la retire alors à contrecœur de l'école pour qu'elle lui serve d'assistante.

 

Elle vit donc son adolescence principalement à Comté du Lac, où découvre l'herboristerie grâce à des amies. Cette activité devient vite une passion, qui lui cause parfois des ennuis. Elle doit plusieurs fois échapper de justesse à des gnolls, ayant vu une herbe, mais pas la créature à côté. Elle collectionne les plantes, dans la nature ou sur les marchés, et les consigne dans un herbier.

 

Avec le Cataclysme, l'activité commerçante chute. Elle reprend ses études de soigneur. A leur fin, elle s'engage pour un soutien à l'armée, à Andorhal. La lutte contre le Fléau, puis contre les Réprouvés, la bouleverse. Ses souvenirs d'enfance lui reviennent, et, surtout, l'utilisation des Val'kirs la révulse.

Elle rejoint l'Ost Pourpre pour éliminer les Réprouvés de sa patrie natale. Elle y apprend l'art de la diplomatie avec son chevalier et mentor.

 

Elle profite de l'année de dissolution pour avancer dans ses recherches sur la purification de la terre, d'abord avec un séjour chez le Cercle Cénarien aux Maleterres, puis une longue période à Raz-de-Néant pour étudier les éco-dômes. Elle devra travailler pour le Consortium comme contrepartie.

 

A son retour au bastion, elle est plus musclée, plus débrouillarde, et semble plus mature.

Signes particuliers :
  • Passionnée de plantes. Lorsqu'elle les étudie, il est difficile de lui faire penser à autre chose.
  • Croit en la Lumière, mais trouve déplacé de lui vouer un culte aussi imposant.
  • Très souvent suivie d'une étrange plante qui marche, nommée Pounette, et qui semble aimer les insectes et les restes de pâtisserie.