Commandement

Aurys de Nor Laedro

Aurys de Nor Laedro
Nom :
Aurys de Nor Laedro
Surnom(s) :
La Dame du Nord
Grade :
Connétable
Profession :
 
Âge :
32 ans
Race :
Humaine (Lordaeron)
Description Physique :

Grande et élancée, continuellement engoncée dans une armure de plaques ou portant une tenue de chasse très masculine, Aurys est une femme qui a de l'allure, mais dont l'austérité et le poids de la charge qu'elle porte ne facilitent pas les relations humaines. Sa chevelure blonde, tombant sur ses épaules, est un signe de ralliement pour ses troupes sur le champs de bataille.

Parcours :

Née dans une famille aristocrate de Lordaeron, Aurys est promise à une vie d'insouciance et de joie : élevée dans la perspective d'un beau mariage avec un prince étranger, elle apprendra l'art du chant, des lais, de la broderie, bref, tant de choses qui lui furent inutiles lors de la chute du Royaume.

Survivant à peine dans les forêts pestilentielles où elle trouva refuge après la mort des siens, elle fut recueillie par la Croisade Ecarlate, au sein de laquelle elle se forgea à la fois un corps destiné à devenir une arme et une volonté de vengance contre le Fléau et ses avatars réprouvés. C'est en ce sens qu'elle gagna Hurlevent afin de réunir ses compatriotes exilés au sein d'un ordre militaire voué à la reconquête de Lordaeron : l'Ost Pourpre.

D'abord de santé fragile en raison des toxines respirées dans le Nord pendant sa fuite, elle se débarrasse finalement de ses maladies grâce à Lomah et Hadjirah. Dans le même temps, son regard sur le monde s'adoucit grâce aux sentiments qu'elle se découvre avoir pour Archibald Demes, qui finit par l'épouser en grandes pompes.

Soucieuse de l'avenir de son peuple, Aurys rejoint secrètement une organisation vouée à la survie de la race des hommes dans le Nord : la Nouvelle Arathor. Elle est chargée de former une Loge de compatriotes partageant ses idées à Hurlevent. Sa mission consiste également à réunir, au sein d'une même initiative, tous les volontaires désireux de défendre les anciens royaumes aujourd'hui mis à genoux par Sylvanas : ainsi donne-t-elle naissance au Conseil des Fils du Nord.

Signes particuliers :
  • Grande amatrice d'antiquités trolls, sa seule véritable passion extra-professionnelle
  • Ancienne alcoolique
  • Souvent sur la corde raide d'un point de vue moral, très attachée à ses hommes mais parfois prête à les sacrifier (et elle avec) pour atteindre son grand Dessein. La présence de son époux a tendance à faire pencher la balance du premier côté. Son absence en revanche...
  • Habituée des bonnes tables de Hurlevent
  • Aurys n'avait pas vocation à devenir une foudre de guerre ou une paladine émérite : elle s'est formée sur le tas, et compense ses lacunes par une volonté sans faille.

Lomah Merath de Sangre

Lomah Merath de Sangre
Nom :
Lomah Merath de Sangre
Surnom(s) :
"La Flamme", "Dragon Roux"
Grade :
Chambellan
Profession :
Baronne des Arcanes de Sangre
Âge :
Inconnu (25 ans en apparence avant le drame de Draenor, environ 16 actuellement)
Race :
Humaine (quoi qu'on se pose la question)
Description Physique :

Avant : 1,62 m. Teint d'ivoire. Cheveux roux coupés à la mode moderne. C'est une très belle femme, gracieuse, toujours maquillée et parfumée, richement vêtue d'opulents bijoux et de tissus de prix à la coupe impeccable. Son phrasé est soutenu et sa voix pénétrante. De ce fait, elle est toujours remarquée en société.
Maintenant : 1,58 m. Teint d'ivoire. Cheveux roux long très ondoyant.
Très belle jeune fille, grade, fine, et pas vraiment encore marquée par la puberté. Elle conserve son gout pour les belles étoffes mais on la verra d'avantage en tenues pratiques.Elle a une voix encore fluette.

Parcours :

Orpheline et réfugiée lordaeronienne, Lomah de Sangre, est confiée à sa tante Eucharistie de Sangre, résidant à Hurlevent, à l'âge de 15 ans. Cette dernière la fait entrer de force au sein de l'Ost Pourpre grâce à ses relations privilégiées avec la Connétable Aurys de Nor Laedro afin de mettre un terme à la vie de débauche de sa nièce et après son échec cuisant à la rendre perméable aux enseignements du magistère d'Hurlevent. Sa tante décède l'hiver suivant.

Après des débuts difficiles, la jeune mage s'illustre par sa fidélité lors d'une tentative de putsch au sein de l'ordre. La Connétable la récompense en lui offrant le titre de Chambellan, poste qu'elle occupe toujours. Fiancée deux fois, elle se mariera une troisième avant d'être abandonnée, enceinte, par son époux. L'enfant se prénomme Karin de Sangre est a été adoptée par le Lieutenant-Instructeur Kothran Merath, son actuel compagnon. Lomah accouche à la surprise de son entourage d'un petit garçon prénommé Gabriel, offrant ainsi un fils au Lieutenant. Lomah devient Madame Merath de Sangre peu avant son départ en Draenor où elle fera partie du Bataillon perdu et y perdra un bras. Revenue complètement brûlée vive par sa propre mana en contribuant à l'ouverture du portail leur permettant de rentrer, elle se recouvre d'un cocon de lave où elle reste enfermée un an plein. Elle en sort lors du Grand Incendie de la Garnison. On la confie aux bons soins de son père adoptif, Falstaf qui la ramène en vie mais rajeunie de 10 ans.

La vie de la Baronne regorge de zones d'ombres encore inexpliquées. Actuellement, elle peine à regagner la confiance de ses soldats.

Signes particuliers :
  • Teinte de pupilles inhabituellement dorée.
  • Parfum de lilas, caractéristique d'une essence qu'elle fait fabriquer sur mesure pour elle
  • Piètre mage mais une accointance inhabituelle avec le feu.
  • Réputation sulfureuse sujette à de très nombreuses rumeurs.
  • Présence d'une stèle funéraire à son nom dans le caveau familial à Hurlevent après avoir été porté disparue lors d'un raid sur Cœur de Magma.
  • Légataire d'un vieux manoir dans le quartier de la Vieille Ville. Incendié puis reconstruit, c'est dans cette demeure qu'elle réside avec sa fille Karin Merath de Sangre et son mari Kothran Merath, ainsi qu'Hadjirah Lahidi (Archiviste de l'Ost) et Reginald Fawningboot(précepteur, ancien du Kirintor)

Slade Fusil-de-Bronze

Slade Fusil-de-Bronze
Nom :
Slade Fusil-de-Bronze
Surnom(s) :
"Salade"
Grade :
Commandant de l'Ost Pourpre
Profession :
Chasseur, Tanneur, Capitaine de l'armée de Forgefer à la retraite.
Âge :
326 ans
Race :
Nain (Forgefer)
Description Physique :

Trapu, les cheveux noués en natte et rasé sur le devant, des lunettes d'ingénieur constamment sur le nez, une barbe très fournie mais habilement tressée, ce nain a fait de gros efforts de présentation depuis sa nomination au poste d'officier. Souvent vêtu de son uniforme de mailles, son tabard est toujours impeccable.

Parcours :

Ainé d'une ancienne famille de chasseurs, Slade est loin d'être une flèche. Médiocre dans tous les domaines de la chasse hormis le pistage, sa famille a préféré se concentrer sur ses frères et soeurs cadets, bien plus prometteurs. Il fut forcé de rejoindre l'armée de Forgefer et de s'y faire oublier (ou alors de connaître la gloire et les médailles, mais les Fusil-de-Bronze n'étaient pas nés de la dernière glaise.) Au boût de quelques dizaines d'années, le brave Slade devint Capitaine d'un petit campement militaire niché au nord-ouest d'Arathi, chargé de la surveillance du Mur de Thoradin. Toujours à ce poste quand le Fléau attaqua Hautebrande, le nain se chargea avec sa troupe d'escorter les différentes bandes de réfugiés vers la citadelle de Stromgarde. Quelques années plus tard, il incorpora les rangs de l'Ost Pourpre, certain que la double menace Fléau / Réprouvés était par trop ignoré des hautes autorités de l'Alliance. Il grimpa ainsi les échelons jusqu'à devenir Lieutenant de l'Aubegarde, ce qui fait sa plus grande fierté à ce jour.

Signes particuliers :
  • -Aversion pour les nains sombrefers.
  • -Taquin envers les races "exotiques" (selon ses propres termes) de l'Alliance, à savoir les Elfes de la nuit, les Worgens et les Draéneïs.
  • -Considère l'Ost Pourpre comme sa seconde famille.
  • -Célibataire endurci.

Adelheidy Hamar

Adelheidy Hamar
Nom :
Adelheidy Hamar
Surnom(s) :
Adel, le plus souvent
Grade :
Légat
Profession :
Botaniste (encore) amateur
Âge :
22 ans
Race :
Humaine
Description Physique :

Adelheidy est une humaine assez banale, moyennement grande, plutôt mignonne mais pas non plus d'une beauté qui se remarque.
Elle a les cheveux acajou, qui lui tombent sur les épaules et le visage juvénile. On lui donne moins que son âge, impression encore accentuée par les taches de rousseur peu denses présentes sur son nez et ses joues. Ses yeux sont d'un bleu sombre tirant sur une teinte lilas.
C'est une jeune fille frêle, mais qui ne rechigne pas au travail manuel. Depuis son retour d'Outreterre, elle semble plus mature et moins fragile.

Parcours :

Née près d'Andorhal d'une mère lordaeronnienne et d'un père des Carmines, Adelheidy a une vie itinérante dans les Royaumes du Nord, suivant ses parents commerçants ambulants.

A la chute du Royaume, ils sont dans le sud, à Hurlevent. Adel a moins de 10 ans, et elle ne garde du Nord que de vagues souvenirs. Sa mère plonge alors dans un mutisme total sur Lordaeron. Ils s'installent à Comté du Lac, et reprennent le commerce itinérant dans le sud.

Adel commence à montrer de l'affinité pour la lumière, ses parents l'envoient donc à la Cathédrale de Hurlevent, où elle commence des études de soigneur. Malheureusement, trois ans plus tard, sa mère décède d'une grippe. Son père la retire alors à contrecœur de l'école pour qu'elle lui serve d'assistante.

 

Elle vit donc son adolescence principalement à Comté du Lac, où découvre l'herboristerie grâce à des amies. Cette activité devient vite une passion, qui lui cause parfois des ennuis. Elle doit plusieurs fois échapper de justesse à des gnolls, ayant vu une herbe, mais pas la créature à côté. Elle collectionne les plantes, dans la nature ou sur les marchés, et les consigne dans un herbier.

 

Avec le Cataclysme, l'activité commerçante chute. Elle reprend ses études de soigneur. A leur fin, elle s'engage pour un soutien à l'armée, à Andorhal. La lutte contre le Fléau, puis contre les Réprouvés, la bouleverse. Ses souvenirs d'enfance lui reviennent, et, surtout, l'utilisation des Val'kirs la révulse.

Elle rejoint l'Ost Pourpre pour éliminer les Réprouvés de sa patrie natale. Elle y apprend l'art de la diplomatie avec son chevalier et mentor.

 

Elle profite de l'année de dissolution pour avancer dans ses recherches sur la purification de la terre, d'abord avec un séjour chez le Cercle Cénarien aux Maleterres, puis une longue période à Raz-de-Néant pour étudier les éco-dômes. Elle devra travailler pour le Consortium comme contrepartie.

 

A son retour au bastion, elle est plus musclée, plus débrouillarde, et semble plus mature.

Signes particuliers :
  • Passionnée de plantes. Lorsqu'elle les étudie, il est difficile de lui faire penser à autre chose.
  • Croit en la Lumière, mais trouve déplacé de lui vouer un culte aussi imposant.
  • Très souvent suivie d'une étrange plante qui marche, nommée Pounette, et qui semble aimer les insectes et les restes de pâtisserie.