La Garnison du Ruisseau de l'Ouest

Nichée dans la partie occidentale de la Forêt d’Elwynn, à deux pas du pont menant à la Marche de l’Ouest, la Garnison du Ruisseau de l’Ouest est, depuis plus de quatre ans, le siège de l’Ost Pourpre. Il s’agit d’un bâtiment austère et martial, dont l’accès ne se fait que par une haute porte gardée nuit et jour par un escadron de sentinelles. Flanquée de quatre tours et munie de remparts du haut desquels les gardes veillent à la sécurité du périmètre, la Garnison du Ruisseau de l’Ouest fait la fierté de ses habitants.

 

 

Historique

Lors de son arrivée sur Hurlevent, celle qui allait devenir la Connétable Aurys de Nor Laedro demanda audience auprès du seigneur Bolvar Fordragon, alors régent du royaume. Elle lui expliqua son intention de créer un ordre militaire, affilié à l’Alliance, dont la vocation serait de rassembler les natifs de Lordaeron éparpillés loin de leur contrée natale. Pour ce faire, elle requit le soutien de la couronne, qui accepta de louer à l’ordre naissant une garnison militaire sise non loin de la capitale. C’est ainsi que le jeune Ost Pourpre prit ses quartiers dans la Forêt d’Elwynn.

Avec les années, l’ordre s’est bien implanté dans son environnement. Les paysans de la région, d’abord méfiants devant l’installation d’étrangers à deux pas de leurs champs, s’en sont d’autant mieux accommodés qu’ils ont vite compris qu’une garnison militaire a besoin de manger, ce qui leur permet de disposer d’un débouché immédiat pour une bonne partie leur production. Quelques heurts ont parfois lieu avec les soudards et ivrognes de Comté-de-l’Or, et certains habitants ont pu se plaindre par moments de la pollution générée par l’installation d’un enclos de cochons entre la Garnison et la rivière voisine mais, d’une manière générale, l’endroit reste un havre de paix pour les soldats de l’Ost.

 

 

Périmètre militaire

La Garnison du Ruisseau de l’Ouest et la Tour de Garde qui lui fait face sont des territoires militaires, soumis aux règles en vigueur dans pareil cas. La loi martiale hurleventine s’y applique, comme cela a été stipulé dans le contrat passé entre l’Ost Pourpre et la couronne de Hurlevent.

La surveillance des lieux est du ressort d’une escouade de soldats hurleventins placés sous le commandement d’un vétéran du cru : l’Adjoint Rainer. Ce dernier applique ses ordres sans nuance ni concessions, et il n’est pas rare qu’un vagabond soit attrapé dans les alentours de la Garnison pour atterrir quelques heures dans les geôles du bâtiment, dont il ne ressortira qu’à grand-peine.