Le vendredi 30 juillet 2010

Foutu pays

Foutu pays

Qui a décrété que nous devions partir au front dans ce satané pays gelé ? Un sabot qui glisse sur une plaque de glace, et vous voilà écrasée au fond d'une crevasse, avec peu de chance que l'on retrouve votre corps un jour ou l'autre.

Je déteste le Norfendre. Je déteste qu'on m'y envoie. Je déteste voir mes compagnons de route supporter le froid mieux que moi. Et je déteste ce crétin de maréchal ferrant qui a proposé de me poser des fers aux sabots pour que "j'accroche mieux au sol".

- Propos recueillis auprès d'Hadjirah Saliha Lahidi, lors de son retour de Norfendre en compagnie d'Egmond de Darrow -

Signé, Hadjirah